Bâtiment Basse Consommation

Nouvel Habitat n’a pas attendu l’échéance de la nouvelle réglementation (RT 2012) obligatoire à compter du 1er janvier 2013 pour répondre au défi posé par le BBC. Eco-responsable, elle a mis au point, en partenariat avec les bureaux d’études, des solutions techniques, architecturales et énergétiques nécessaires à l’obtention du label.

Miser sur la basse consommation est d’autant plus d’actualité que le baril de pétrole atteint des sommets vertigineux et, désormais, l’étiquette énergétique s’impose dans la revente.

Mais que désignent ces trois lettres BBC ?

Le BBC (Bâtiment Basse Consommation) désigne une construction qui ne consomme pas plus de 50 kWh/m²/an (un plafond variable selon la région et l’altitude) alors que la moyenne nationale atteint 250 kWh/m²/an (tous bâtiments confondus) et celle du neuf, 150 kWh/m²/an.

Encore faut-il que cette énergie soit « primaire », c'est-à-dire qu’elle englobe sa fabrication et son transport soumis à des déperditions.   

On considère qu'il faut 2,58kWh d'énergie "primaire" pour pouvoir produire 1kWh d'énergie "finale", c'est à dire recueillie à la maison. Soit près de 3 fois plus ! La moyenne requise de 50kWh varie légèrement d'une zone climatique à l'autre, de 40 au sud jusque 65 dans l'Est, aux hivers rigoureux. Ces chiffres sont également pondérés en fonction de la latitude. Ainsi, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, un logement BBC n'est pas forcément classé en A sur le diagnostic de performance énergétique. A Nancy ou Troyes, par exemple, il affichera un B (plafond à 65kWh), alors que à Avignon, il affichera un A (plafond à 45kWh).La règlementation thermique 2005, en vigueur à ce jour, n'impose pas le niveau BBC dans la construction du logement neuf. En revanche, la RT 2012 rendra celui-ci obligatoire, en même temps qu'elle généralisera la conception bioclimatique (ensoleillement, surface minimale de vitrage, ...) ainsi que les énergies renouvelables ou très performantes. L'impact de ces dispositions devrait aboutir à un saut écologique, étant donné que le secteur du bâtiment est le plus gourmand en énergie. Avec cette nouvelle feuille de route énergétique et climatique, mise en place par le Grenelle de l'environnement, 150 milliards de kWh devraient être économisés et 35 millions de tonnes de CO2 évités d'ici à 2020. Ainsi, acheter dans un programme BBC Nouvel Habitat, c'est aussi faire un geste pour la planète.

Un label prisé

L'avantage fiscal du Scellier 2011 ou le PTZ+, la nouvelle aide à l'accession à la propriété, a son passage obligé : l'obtention du label BBC-Effinergie, pour lequel le collectif Effinergie (association dont les adhérents sont des collectivités, des spécialistes de la construction et des fédérations professionnelles) a mis en place des prescriptions. Seuls sont habilités à délivrer le label BBC, trois organismes certificateurs : Cequami (maison individuelle), Cerqual (collectif) et Promotelec (collectif et individuel). 

Les logements BBC se valorisent-ils d'avantage ? 

Avec le Grenelle de l'environnement, le gouvernement a souhaité encourager les résidences BBC. Le PTZ+, entré en vigueur le 1er janvier 2011, met l'accent sur les programmes verts. Pour savoir à combien se monte votre PTZ+, vous pouvez utiliser le simulateur mis en ligne par le gouvernement sur www.ptz-+.gouv.fr.Destiné aux investisseurs en locatif, l'avantage fiscal Scellier-BBC permet de se voir accorder une réduction d'impôts équivalente à 22% du prix du bien dans la limite d'un plafond d'investissement de 300 000€. La somme est répartie sur 9 ans. Acheter ou investir BBC aujourd'hui, c'est devenir propriétaire d'une maison ou d'un appartement aux normes de demain. Les autres biens vont donc être dévalorisés dès le 1er janvier 2013, date à laquelle le label deviendra obligatoire. Ainsi, les logements labellisés se revendront mieux. Des études menées en Suisse et aux Pays Bas montrent qu'une maison ou un appartement écologiques valent environ 10% de plus que les autres à la revente. Autre atout, acheter un bien BBC, c'est investir dans un logement peu gourmand en énergie dans une période où le prix de cette dernière ne cesse d'augmenter. Les investisseurs devraient voir eux aussi la valeur patrimoniale de leurs biens augmenter, laissant envisager une meilleure plus-value à la revente.

Les logements BBC sont-ils plus chers ? 

Construire BBC, c'est construire différemment. Nouvel Habitat renforce notamment l'isolation, chasse les ponts thermiques, renforce l'étanchéité à l'air, met en place des ventilations plus sophistiquées, installe des chauffages très économes en énergie et souvent recourt aux énergies renouvelable. Tous ces éléments coûtent plus cher. Pour autant, Nouvel Habitat s'est évertué à limiter les conséquences financières du BBC en ne répercutant pas la totalité du surcoûts dans le prix de ses logements. Pour contenir la hausse du cout de ces programmes innovants, Nouvel Habitat a changé sa façon de travailler. Elle élabore d'avantage ses projets en amont, insiste sur les principes bioclimatiques pour réduire les besoins en énergie du bâtiment, négocie ses marchés de travaux en intégrant ses entreprises au processus déconstruction. 

Comment bénéficier des aides BBC ? 

Pour être BBC, un logement doit arborer officiellement le label BBC-Effinergie. Nouvel Habitat s'est engagé au côté de Cerqual, organisme certificateur, pour faire labellisé ses ouvrages BBC sous le label Qualitel. Ne vous contentez jamais d'un simple "niveau BBC", le client que vous êtes ne bénéficiera jamais d'aides. Lors de la vente, Nouvel Habitat vous remet une attestation par laquelle il s'engage à obtenir le label. La délivrance de la certification est acquise définitivement à la fin des travaux et elle justifie de la conformité. Un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) vous est également remis à la livraison pour information. Dans un immeuble collectif, c'est le bâtiment qui est labellisé et pas l'appartement.